2 EXPOSITIONS DANS 2 LIEUX DIFFERENTS

 

 
 

Jean-Gabriel LOPEZ

est à l’honneur:

2 EXPOSITIONS DANS 2 LIEUX DIFFERENTS:

 

 
Hors les murs
01.04.17 > 30.04.17 Jean-Gabriel Lopez
Héliographies

Bastion de l’Orangerie
Domaine Royal de Meudon

5 Place Jules Janssen
92190 Meudon

Vernissage vendredi 31 mars de 19h à 21h
sur inscription uniquement en cliquant ici

Horaires d’ouverture de l’exposition :
– samedi de 14h à 18h
– dimanche de 11h à 18h

et sur rendez-vous du lundi au vendredi
Contacter Mme Launay : 01 49 66 68 88

télécharger le communiqué de presse

 
 

 
  11.04.17 > 19.05.17 

Jean-Gabriel Lopez
Observations atmosphériques

galerie SIT DOWN (sur rendez-vous)
4 rue Sainte-Anastase 75003 Paris
tél: 01 42 78 08 07

télécharger le communiqué de presse

 

 
Jean-Gabriel Lopez est un photographe pour qui le monde extérieur possède une existence objective.
Il cherche à capter une réalité. Une réalité choisie, celle du ciel, de la lumière, des nuages, des aléas des rayons lumineux, en somme celle de l’atmosphère.Par le choix de ces thèmes, les images de Jean-Gabriel Lopez apparaissent comme des preuves scientifiques et interrogent, naturellement, les frontières entre photographie et imagerie scientifique.
La photographie d’art pourrait être qualifiée de ‘’reflet’’, d’observation de la réalité ou d’une réalité, d’enregistrement – comme l’étaient les gravures aux XVe et XVIe siècles – la photographie n’est pas pour autant un simple enregistrement passif, elle met dès le début les objets “en scène “, en crée même pour agir, montrer et démontrer.
L’imagerie, quant à elle, est plus spécifique à certaines disciplines telles que la médecine, l’astronomie, la physique, et reste une image fabriquée.
D’où que l’on admire le travail de Jean-Gabriel Lopez, c’est finalement la lumière qui transparait.

Avec ses Obervations atmosphériques, Jean-Gabriel Lopez développe ses recherches sur le regard à travers une série d’expériences et utilise l’image comme instrument de mesure du paysage.
En associant des techniques anciennes de photographie et des technologies nouvelles, cette recherche interroge la perception de notre milieu environnant par une approche de type expérimental.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *